Agence de Presse de l'Amérique Latine

Légende de Cuba : Mijaín López

La Havane, 18 juillet (Prensa Latina) Ambassadeur sportif des Jeux panaméricains de Lima et figure emblématique de Cuba, le lutteur Mijaín Lopez est prêt à entrer un peu plus dans l’histoire.


Si cela est possible, on dirait en parlant de la carrière réussie de López, que le géant de 1,96 m, à 36 ans,souhaiteamplifierson palmarès qui comprend trois couronnes olympiques, trois couronnes panaméricaines et quatre mondiales en lutte gréco-romaine.

'Moi, sincèrement, je reste assez motivé et j’ai confiance,j´espère pouvoir donner ces joies au peuple cubain et également à moi-même', a-t-il précisé en entretien avec Prensa Latina.

Après avoir été nommé à nouveau porte-drapeau de la délégation insulaire qui concourraà compter du 26 juillet à Lima, Lopez a avoué qu’il menait une préparation minutieuse en prenant toutes les précautions nécessaires pour atteindre deux grands objectifs.

Il vise les médailles d’or à Lima et aux Jeux Olympiques de Tokyo, avec lesquels il achèverait l’une des trajectoires les plus importantes de la lutte gréco-romaine.

Il a toutefois admis que le rendez-vous continental dans la capitale incaïque serait plus exigeant en raison de l’élévation du niveau qualitatif des participants. « Mais comme toujours nous irons pour tout gagner, avec cet esprit et ce dévouement qui caractérise les cubains », a-t-il manifesté.

« Pour réaliser ces nouveaux rêves, il faut beaucoup de sacrifice et de motivation. Je suis conscient du sérieux avec lequel je dois assumer la partie à venir, peut-être la plus compliquée de ma carrière », a-t-il reconnu.

Originaire de consolation du Sud, dans l’ouest de la province de Pinardel Rio, Lopez se retrouvera face à face avec de forts rivaux de la région au Colisée Miguel Grau del Callao, comme l´étasunien Adam Jacob Coon, troisième du classement mondial, et le chilien d’origine cubaine Yasmany Acosta, quatrième.

Champion olympique à Beijing-2008, Londres-2012 et Rio de Janeiro-2016, après les Jeux Panaméricains de Lima, Mijain Lopez fera une pause avant de chercher son billet pour Tokyo-2020, dans l’espoir de rentrer un peu plus dans l’histoire des médaillesd´or.

peo/tgj/ft