Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des instances de l´ONU soulignentle travail de Cuba concernant le développement durable

Nations Unies, 18 juillet (Prensa Latina) La présidente de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, a souligné lundi dernier sa rencontre avec le ministre du Commerce Extérieur et de l’Investissement Étranger de Cuba, Rodrigo Malmierca, lors de laquelle ils ont abordé le sujet du développement durable.


Par l’intermédiaire de son compte Twitter, Espinosa a partagé une photo de la rencontre, au cours de laquelle ils ont examiné les défis et les mécanismes de mise en œuvre des objectifs de développement durable en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

'Nous coïncidons sur la nécessité de préserver dans notre région le droit à la paix et au développement', a écrit la diplomate équatorienne.

Ce lundi, le ministre cubain a également rencontré la secrétaire générale adjointe de l’ONU, Amina Mohammed, et l’administrateur du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Achim Steiner.

Malmierca a réaffirmé l´engagement de l’île concernant l’Agenda 2030 et a abordé les conséquences négatives du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba pour la coopération entre le système des Nations Unies et la plus grande des Antilles.

Ces réunions s’inscrivent dans le cadre des activités menées par le titulaire cubain dans le cadre du Forum Politique de Haut Niveau des Nations Unies sur le Développement Durable.

Pour sa part, la secrétaire générale adjointe de l’organisation multilatérale a reconnu les réussites de Cuba dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable et la précieuse contribution que le pays des Caraïbes apporte à d’autres États du Sud.

Lors de la réunion avec Steiner, il a été souligné que Cuba entretenait d’excellentes relations avec le PNUD et que la volonté de les renforcer était réaffirmée, surtout dans le contexte du processus de réforme du système des Nations Unies pour le développement.

Le représentant du PNUD s’est félicité de toutes les années de collaboration et s’est déclaré prêt à continuer d’aider Cuba à faire avancer ses priorités nationales.

Il a également reconnu les réalisations importantes de l’île en matière de mise en œuvre de l’Agenda 2030, et dont les objectifs seront reflétés dans le nouveau Cadre de Coopération du Système des Nations Unies à Cuba et le Document du Programme Pays du PNUD, qui doivent entrer en vigueur en 2020.

La représentante permanente de Cuba auprès de l’ONU, Ana Silvia Rodrîguez, et des fonctionnaires de la mission diplomatique de l’île et du Ministère du Commerce Extérieur et de l’Investissement Étranger étaient également présents lors de ces rencontres.

peo/oda/ifb