Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Chine utilise la technologie 5G pour nettoyer les villes

Beijing, 26 août (Prensa Latina) Les autorités de la province du Hunan, dans le centre de la Chine, ont aujourd'hui utilisé le réseau de cinquième génération 5G pour assainir les villes de la province et ont présenté cinq robots nettoyeurs équipés de cette technologie révolutionnaire.

 

Ces androïdes fonctionnant avec la 5G ont fait leur début en fin de semaine dans les rues de Changsha, la capitale provinciale, où ils seront dorénavant en charge de maintenir propres et impeccables les avenues de la ville.

 

Selon les autorités locales, ces robots sont capables de détecter les ordures et de les ramasser automatiquement, ainsi que de balayer, laver les rues, collecter et déplacer toutes sortes d'ordures.

 

Ils ont été développés par la compagnie Changsha ZoomlionEnvironmentalIndustry Co. qui a déjà déployé un groupe de ces automates pour s'occuper de la propreté dans l'île de Juzizhou, un des lieux touristiques préférés de la région.

 

Dans un communiqué, la compagnie a fait savoir que ces robots 5G ont la capacité d'inter-échanger des informations plus sophistiquées et de manière bien plus rapide que les autres robots de ce type.

 

En plus de leurs modules 5G, ils sont équipés de dispositifs de détection laser, de radars à ondes millimétriques et ultra-soniques et de multiples caméras à haute définition.

 

Actuellement, la Chine est en train d'appliquer la technologie 5G sur tout son territoire. Cette couverture est employée jusque dans les Grottes de Longmen, l'un des quatre grands ensembles de cavernes du pays.

 

Les progrès du géant asiatique dans le domaine de la 5G, une technologie de pointe qui -d'après les experts- pourrait entraîner une quatrième révolution industrielle, sont également perceptibles dans les domaines de la médecine, du transport et dans la prévention des catastrophes.

 

Elle devrait permettre une connexion pratiquement instantanée entre les téléphones mobiles, c'est à dire 20 fois plus rapide que la 4G.

 

Les études faites au niveau planétaire estiment que, vers 2035, cette industrie générera un chiffre d'affaires de 3,5 milliards de dollars et créera 22 millions d'emplois dans le monde.

 

peo/oda/ipf