Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Indonésie saisit des centaines de conteneurs de déchets

Jakarta, 4 sep (Prensa atina) Environ 250 conteneurs d’ordures, saisis ces derniers mois, ont été renvoyés dans leur pays d’origine, a indiqué aujourd’hui l’Agence Indonésienne des Douanes.

Le pays refuse de devenir une décharge étrangère et mène une campagne contre les importations de déchets étrangers.

Le gouvernement est préoccupé par les grandes quantités de déchets qui ont été redirigées vers les pays d’Asie du Sud-Est après que la Chine, qui recevait autrefois la majeure partie des déchets de ferraille et de plastique, ait fermé les importations de ces articles.

Sur l’île de Batam, près de Singapour, les autorités ont réexpédié 49 conteneurs de déchets toxiques aux États-Unis, en Allemagne, en France, à Hong Kong et en Australie, a déclaré le porte-parole de l’agence, DeniSurjantoro.

Près de 200 conteneurs ont également été expédiés de Surabaya, la deuxième ville d’Indonésie, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Cette agence a également indiqué préparer le renvoi d’environ 150 conteneurs en inspectant plus d’un millier de ceux-ci qui pourraient contenir des matières interdites.

Environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année et une grande partie d’entre elles finissent dans des décharges ou polluent les mers, selon l’organisation de protection de l’environnement WWF.

L’Indonésie est le deuxième plus grand déverseur de déchets plastiques dans l’océan, selon une étude de la revue Science.

peo/Jha/adr/gdc