Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le ministre cubain des Affaires Étrangères critique la politique anti-immigrant des États-Unis

La Havane, 5 septembre (Prensa Latina) Le chancelier cubain, Bruno Rodriguez, a critiqué aujourd’hui l’intention du gouvernement des États-Unis d’arrêter des enfants pour une durée indéfinie dans le cadre de sa politique anti-immigrant.


Dans un message sur Twitter, le ministre cubain des Affaires Étrangères a condamné comme « féroce » l´agenda de l’administration de la Maison Blanche, dont il a accusé les dirigeants de violer constamment et de manière atroce les droits de l’Homme.

« L’intention de retenir pour une durée indéfinie des enfants migrants dans des centres de détention aux États-Unis est une autre action de l’agenda féroce anti-immigrant du gouvernement nord-américain qui provoque quotidiennement des violations atroces des Droits de l´Homme », a publié le chef de la diplomatie cubaine sur le réseau social.

À la fin du mois d’août, les autorités des États-Unis ont annoncé une nouvelle réglementation qui condamne les enfants migrants à être détenus plus longtemps, tout comme leur famille.

En vertu de cette mesure, la limite de 20 jours fixée par le dénommé Accord de Flores, une décision de justice de 1997 et ratifiée en 2015, qui a interdit la détention de mineurs pour une période plus longue, serait supprimée.

Contestant cette disposition défendue par le gouvernement actuel des États-Unis, plusieurs organisations l’ont critiquée la considérant comme une violation des droits de l’Homme, tandis qu’une coalition de 20 territoires nord-américains a déposé une plainte.

Un rapport diffusé aujourd’hui par le Département de la Santé et des Services Sociaux des États-Unis a révélé que les enfants migrants séparés de leurs parents, dont on estime qu’ils sont environ 2000, présentaient des symptômes de stress post-traumatique.

Les signes de cette détresse se sont multipliés et se sont intensifiés au cours du processus mouvementé de réunification avec sa famille, selon l’enquête diffusée par la presse étrangère.

peo/oda/lrd