Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un Forum latino-américain dénonce Twitter pour censure de comptes cubains

Quito, 13 septembre (Prensa latina) Le Forum de Communication pour l’Intégration de Notre Amérique (Fcina) a qualifié aujourd’hui de cas de violation du droit à la libre expression la suspension de comptes à Cuba par le réseau social privé Twitter.


Dans un communiqué, l’organisation fait référence au fait que mercredi dernier ce service de microblogging a été suspendu pour des dizaines de comptes appartenant à des institutions, des médias et des intellectuels cubains.

« Bien que certaines d’entre eux aient été partiellement restituées, la simultanéité et l’ampleur de l’événement parlent bien d’une action corporative délibérée contre des médias et des personnalités critiques au capitalisme et au néocolonialisme politique et culturel que les États-Unis prétendent imposer à l’Amérique Latine et aux Caraïbes », a souligné le Fcina.

Le Forum a dénoncé cette action 'politiquement malveillante' dont l’objectif est de « restreindre la diffusion de la vérité d’une Cuba indépendante et fière de ses protagonistes ».

L´organisation a estimé que ce qui s’est passé mercredi est prouvé, comme il l’a souligné dans ses espaces, par le vrai visage des réseaux sociaux d’entreprises qui profitent de leur situation monopolistique pour exercer une censure arbitraire.

Le Fcina a exprimé sa pleine solidarité avec les organisations et les personnes concernées, en particulier avec le volet cubain du Réseau des Intellectuels et Artistes pour la Défense de l’Humanité, qui est un membre actif de ce Forum.

Le Forum a enfin affirmé son attachement indéfectible aux principes d’un Internet libre et ouvert, d’un accès universel, sans hégémonie corporative et avec une incidence citoyenne décisive sur sa gouvernance.

peo/mv/otf