Articles

L’Union européenne dénonce l’expansion israélienne en Cisjordanie

Ramallah, 18 septembre (Prensa Latina) L’Union Européenne a dénoncé aujourd’hui toutes les colonies de peuplement dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est, et a qualifié ces faits de grave violation du droit international.


La représentation du bloc européen en Palestine a rapporté la dénonciation peu après que le gouvernement israélien ait approuvé l’établissement d’une nouvelle colonie de peuplement à l’extérieur de la ville de Jéricho, en Cisjordanie occupée.

L’Union Européenne réaffirme que toutes les colonies de peuplement dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, sont illégales au regard du droit international, a annoncé dans un communiqué la porte-parole de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Maja Kocijancic.

Le bloc régional a demandé à Israël de mettre fin à toutes les activités de peuplement et de démanteler les avant-postes érigés depuis mars 2001.

L’annonce de la nouvelle colonie juive à Jéricho intervient quelques jours seulement après que le premier ministre Benyamin Nétanyahou ait promis d’étendre la souveraineté israélienne sur la très stratégique vallée du Jourdain.

Ces mesures, si elles sont appliquées, constitueraient une grave violation du droit international, compromettraient la viabilité de la solution des deux États et menaceraient la stabilité régionale et les perspectives de paix durable, met en garde l’UE dans son communiqué.

La déclaration réaffirme que l’UE ne reconnaîtra aucun changement aux frontières antérieures à 1967, y compris en ce qui concerne Jérusalem, autres que ceux convenus par les parties, et continuera de suivre de près la situation, y compris les étapes vers une éventuelle annexion, et qu´elle agira alors en conséquence.

peo/tgj/Nvo/gdc