Articles

L’Unicef reconnait une attention particulière à l´enfance au Nicaragua

Managua, 19 septembre (Prensa latina) Les médias locaux soulignent aujourd’hui que le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a reconnu les réussites du Nicaragua en matière de protection de l’enfance grâce aux politiques économiques et sociales du Gouvernement présidé par Daniel Ortega.


Selon cet organisme international, le pays d’Amérique centrale a réussi entre 2009 et 2016 à réduire la pauvreté de 17,6 % et l’extrême pauvreté de 7,7 %, ce qui a permis d’améliorer les conditions de vie des filles et des garçons.

Un autre indice signalé par l’Unicef comme indicateur d’amélioration de la prise en charge des enfants est la réduction du taux de mortalité infantile à 12 pour mille naissances vivantes à la fin de 2018, et la néonatale à 8 pour mille également à la fin de l’année dernière.

L’organisme international souligne que sous le mandat de Daniel Ortega, le nombre de centres de développement de l’enfant a également augmenté, passant de 63 en 2007, lorsque le Front Sandiniste de Libération Populaire est revenu au pouvoir, à 270 fin 2018.

Dans ces centres, selon l’étude, environ 15 mille enfants de moins de six ans sont pris en charge.

Le rapport de cet organisme international reconnait également le travail du Gouvernement nicaraguayen pour garantir l’accès total à l’éducation par l’extension des infrastructures, l’amélioration de la qualité du processus d’enseignement, la garantie de la gratuité, et la couverture du système dans tout le pays. Les résultats obtenus par le pays d’Amérique Centrale en matière de protection, de promotion et de pratique des droits de l’enfant ont permis à l’Unicef d’entamer un nouveau cycle de coopération pour la période quinquennale 2019-2023.

peo/mgt/avs