Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’impact du blocus sur la collaboration entre le Venezuela et Cuba est condamné

Par Wiliam Urquijo Pascual

Cumana, Venezuela, 23 septembre (Prensa Latina) Le chef des missions de collaboration de Cuba au Venezuela, Jules César Garcia, a dénoncé samedi dernier l’impact négatif des mesures coercitives des États-Unis sur les programmes de coopération menés par les deux nations latino-américaines.


En intervenant lors de la clôture de la Xème Rencontre Nationale du Mouvement d’Amitié et de Solidarité Mutuelle Venezuela-Cuba, le fonctionnaire a expliqué que les mesures d’asphyxie économique mises en œuvre par le gouvernement de Washington ont des répercussions sur les projets binationaux dans des secteurs sensibles tels que la santé et l’éducation, entre autres.

Le gouvernement de Donald Trump a intensifié cette année les mesures de blocus contre La Havane et Caracas, dans le but de torpiller la relation bilatérale de portée stratégique et de créer les conditions d’un changement de régime dans la nation bolivarienne.

Face à ce scénario, Garcia a expliqué qu’en ces temps de contraintes financières et matérielles, une collaboration de résistance se développe, en coordination avec les principaux programmes de protection sociale du gouvernement bolivarien.

'Nous avons aligné la coopération sur les objectifs principaux des autorités vénézuéliennes, visant à la défense du peuple contre les mesures coercitives et unilatérales', a-t-il souligné dans des déclarations à Prensa Latina.

'La collaboration c´est solidarité, c’est la base de tout', a précisé le dirigeant en soulignant la fermeté exprimée dans l’accomplissement des missions des plus de 20 mille professionnels cubains de divers secteurs déployés aujourd’hui dans le pays sud-américain.

Il a affirmé que les liens existant entre les deux pays obéissent à l’esprit de solidarité et de fraternité entre les deux peuples, avec une forte présence dans le domaine de la médecine, dans la fourniture d’intrants et d’équipements médicaux, et dans le conseil dans des domaines importants de la société tels que le sport, la culture, l’éducation, etc.

'La plus grande expression de solidarité réside dans le fait de rester aux côtés du peuple vénézuélien dans les conditions de cette lutte pour l’indépendance et la souveraineté', a-t-il précisé.

Il a rappelé que la vision stratégique des leaders révolutionnaires Fidel Castro (1926-2016) et Hugo Chávez (1954-2013) avait permis la signature à Caracas, le 30 octobre 2000, de l’Accord Intégral de Collaboration entre Cuba et le Venezuela.

Depuis le début de cette alliance stratégique, 26 organismes cubains ont été représentés dans le pays sud-américain, dans le cadre des missions et du système commercial.

À ce jour, plus de 1400 projets d’échange ont été signés, l’accent étant mis sur les services de santé, l’approvisionnement en médicaments, le conseil et la préparation des ressources humaines dans les programmes éducatifs, sportifs, culturels et productifs.

peo/arc/wup