Agence de Presse de l'Amérique Latine

Réponse des cubains aux mesures d’économie d’énergie

La Havane, 25 septembre (Prensa latina) Les autorités des Ministères de l’Energie et des Mines, et de l’Industrie de Cuba ont souligné la réaction de la population aux mesures d’économie mises en œuvre en ce moment sur l’île antillaise pour faire face à la situation complexe du carburant.


La demande d’électricité dans le pays caribéen a considérablement diminué par rapport à la normale à cette époque de l’année, ont expliqué les dirigeants.

Le graphique de comportement de la demande énergétique nationale, du 14 au 22 septembre, montre que, pendant les heures de la journée comprise entre 8:00 et 17:00 (heure locale), la demande a diminué en moyenne de 205 mégawatts.

Cette dépense est en deçà des prévisions, a précisé Pavel Angulo, directeur du Bureau National de l’Union Électrique.

De même, entre 18:00 et 21:00 (heure locale) où le secteur résidentiel consomme le plus, une réduction de 190 mégawatts a été réalisée, a ajouté Angulo.

Ces chiffres signifient que le pays a cessé de consommer 39 354 mégawatts/heure, ce qui équivaut à 8 658 tonnes de carburant, a déclaré le spécialiste.

Selon lui, il s’agit là d’un exemple frappant de la manière dont les mesures prises par le pays pour réduire la demande d’énergie, principalement dans les secteurs public et résidentiel, donnent des résultats positifs.

Il a rappelé qu’il s’agissait de réduire l’impact du blocus économique, financier et commercial des États-Unis, pays qui cherche à empêcher l’arrivée de carburant à Cuba.

Grâce à ces mesures, les interruptions électriques programmées n’ont pas été nécessaires jusqu’à présent, a déclaré Angulo cité par le journal Granma.

peo/rgh/joe