Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba vers une certaine normalité avec des mesures d’économie

La Havane, 27 septembre (Prensa Latina) Cuba s’achemine aujourd’hui vers la normalité après avoir traversé une conjoncture énergétique difficile en raison de la recrudescence du blocus que les États-Unis exercent depuis près de 60 ans sur l´île.


Deux semaines après que le président Miguel Diaz-Canel se soit présenté à la télévision pour annoncer une pénurie temporaire de carburant, la situation tend à se normaliser.

Depuis lors, le Gouvernement, à divers niveaux, a pris des décisions pour faire face à la conjoncture afin de minimiser l’impact sur la population, de maintenir les services sociaux et les activités économiques.

'Je crois que la situation s´est améliorée, et ce sans recourir à des mesures extrêmes', a déclaré la veille le mandataire lors d´une réunion d’évaluation sur le sujet dans la province de Sancti Spíritus.

À l’occasion, Diaz-Canel a indiqué que le retour progressif à la normalité, après le rétablissement de l’approvisionnement en carburant, sera accompagné par la socialisation d’actions de réaménagement dans la recherche de l’efficacité et de l’économie.

Au cours de ses voyages dans le pays, il se trouve aujourd’hui dans la municipalité spéciale de l’Île de la Jeunesse, le président a constaté des initiatives qui ont permis la distribution de nourriture de base en moins de temps que dans des circonstances normales.

La priorité accordée au transport ferroviaire et à d’autres formes moins consommatrices de diesel et d’essence est l’une des applications qui sont destinées à perdurer.

Le réajustement des horaires dans certains services et productions pour réduire la charge sur le pic électrique pourrait également se poursuivre.

Le président a appelé à se préparer à rattraper les retards dus à l’interruption de l’arrivée de tankers ce mois-ci, en raison des tentatives des États-Unis de couper l’approvisionnement en carburant de l’île.

C’est une politique génocidaire, a dénoncé Diaz-Canel avant même que l’administration Trump n’annonce cette semaine de nouvelles représailles contre les navires et les entreprises qui fournissent des intrants énergétiques à Cuba.

Face à cette politique, la compréhension et la participation populaire ont été déterminantes, a souligné Diaz-Canel.

Il est frappant de constater que, dans de nombreuses provinces, la consommation d’énergie des ménages a diminué, non pas par le biais de coupures programmées, mais par des mesures d’économie mises en œuvre dans les ménages et les communautés.

peo/mgt/ool