Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba dénonce l’impact du blocus des États-Unis sur le secteur de la santé

La Havane, 10 octobre (Prensa Latina) La recrudescence du blocus économique, financier et commercial des États-Unis contre Cuba affecte sensiblement le système de santé de l’île, a dénoncé hier le titulaire de ce portefeuille, José Angel Portal.


Sur le réseau social Twitter, le ministre a précisé qu’entre avril 2018 et mars 2019, les dommages causés par cette politique hostile se sont élevés à 104 millions 148 mille de dollars, soit 6 millions de plus que l’année précédente.

Durant cette période, la société d’importation et d’exportation de produits médicaux Medicuba S.A. a sollicité à 57 sociétés étasuniennes l´acquisition de matériels et produits nécessaires.

Cinquante d’entre elles n’ont pas répondu et trois ont refusé au motif qu’elles n’étaient pas autorisées à vendre à Cuba des médicaments ou du matériel en vertu des lois du blocus.

Selon un rapport qui sera débattu aux Nations Unies (ONU) en novembre prochain, depuis le début de l’application du blocus contre Cuba, il y a près de six décennies, les secteurs de la santé et de l’alimentation ont été les cibles prioritaires des agressions des gouvernements étasuniens.

Les manœuvres visant à promouvoir la faim et la maladie chez le peuple cubain, et ainsi nuire au soutien apporté à la Révolution, ont constamment figuré dans les plans et programmes de la guerre sale contre Cuba, déclare le texte.

Le ministre des Affaires Étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, intervenant le 28 septembre dernier lors du débat de haut niveau de l’Assemblée Générale des Nations Unies, a dénoncé le fait que le Gouvernement des États-Unis ait augmenté qualitativement ses actions hostiles contre Cuba au cours de l’année écoulée.

Il a créé des obstacles supplémentaires au commerce extérieur et a intensifié la persécution de nos relations bancaires et financières avec le reste du monde, a dénoncé le chancelier.

Lors du vote sur cette résolution exigeant la fin du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba en 2018, l´Assemblée Générale de l´ONU a adopté le document cubain avec 189 voix pour et seulement deux contre, ceux des États-Unis et de son allié Israël.

peo/mem/evm