Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Turquie veut imposer un changement démographique dans le nord de la Syrie

Damas, 2 décembre (Prensa Latina) L’armée turque et les milices armées soutenues par Ankara mènent des actions visant à imposer un changement démographique dans les zones qui dominent le nord de la Syrie, ont annoncé aujourd’hui des médias syriens.


'Les troupes de l’occupant turc et leurs milices radicales ont rasé avec des bulldozers des dizaines de maisons de civils dans plusieurs localités de la municipalité d’Ain Isaa afin d’établir des positions militaires', a révélé aujourd’hui l’agence officielle SANA.

Cette agence a ajouté qu’environ 20 mille familles ont été déplacées des zones où se trouvent des militaires turcs, en même temps que des centaines de familles pro-turcs sont entrées en Syrie en provenance de Turquie et se sont installées dans les maisons des civils déplacés.

Selon des sources locales citées par la chaîne de presse syrienne Ikhbariya, 'les forces turques ont commencé à changer les noms des rues et des places au nord des provinces d’Alep et de Hassaké, en même temps qu’elles ont introduit des milliers de livres scolaires avec une approche d’enseignement différente de celle du gouvernement de Damas'.

Dans ce contexte, des tours de télécommunication ont été installées pour plusieurs compagnies turques dans les localités frontalières syriennes, et des drapeaux turcs ont été hissés sur les sièges du Gouvernement, ont affirmé des sources par le quotidien syrien al-Watan.

Le nombre de plaintes déposées par des civils au sujet d´enlèvements perpétrés par les membres de la milice pro-turque autoproclamée Armée de Libération Nationaleont également augmenté. Selon les médias locaux, cette milice enlèvent des jeunes et demandent une rançon sous différents prétextes et arguments, mais l’objectif principal est d’intimider les habitants pour qu’ils quittent leurs maisons.

peo/tgj/fm