Articles

Arrestation des dizaines d'extrémistes présumés arrêtés en Turquie

Ankara, 6 décembre (Prensa Latina) La police turque a arrêté aujourd’hui 74 personnes soupçonnées d’avoir des liens avec le religieux islamiste Fetulá Gulen, accusé par le Gouvernement d´avoir mené une tentative de coup d’État en 2016.


Selon l’Agence d'État d´Information Anatolia , le parquet    d’Ankara a également émis des mandats d'arrêt contre 47 sergents, dont 30 en service actif, dans le cadre d'une enquête sur l'infiltration des partisans de Gülen dans les forces armées.

Les arrestations ont eu lieu au cours d’opérations de police dans 21 provinces, dont cette capitale.

Le gouvernement du président Recep Tayid Erdogan considère que l’armée et d’autres institutions de l’État sont infiltré par le réseau de Gulen, qui nie sa participation à la tentative de coup d’État et vit depuis 1999 dans l’État étasunien de la Pennsylvanie.

Les données fournies par le ministre de la Justice, Abdulhamit Gul, indiquent que de juillet 2016  jusqu'à fin novembre dernier, 3 mille 900  juges et procureurs ont été révoqués.

Pour sa part, Erdogan a quantifié à 30 mille 500 les détenus soupçonnés d’avoir des liens avec le clergé islamiste.

Peo/acl/ehl