Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba : réaménagement de la population et protection des plages

Camagüey, Cuba, 7 janvier (Prensa Latina) Dans la province de Camagüey, qui possède la plus vaste zone de plage de Cuba, la science recherche aujourd’hui des alternatives pour la protection des côtes et le réaménagement des communautés susceptibles de disparaître d’ici 2050.


Conformément aux plans de la mission Vida, plan de l’État cubain pour faire face au changement climatique, sa coordinatrice dans cette région à l’est du pays, Katina Gil, a déclaré que 'l´apport de la science a été cruciale, outre l’intégration de divers organismes'.

Pour plusieurs spécialistes du pays, « la priorité est donnée à Sainte-Lucie, le principal pôle touristique de Camagüey, et où nous évaluons la salinisation du site, protégeons ainsi la ressource en eau, prévoyons les effets sur l’agriculture, et prenons des mesures pour protéger la dune », a déclaré Gil.

« Caractérisée comme une zone basse et sujette aux inondations, le travail des Ressources Hydrauliques est crucial, et chaque action s’étend au maintien des passerelles, pour permettre aux gens de percevoir le risque », a déclaré l’experte.

Le réaménagement urbain avec un plan de gestion programmé jusqu’en 2030 est crucial pour éviter les difficultés.

'La population déménagera dans des zones où les conditions sont déjà garanties, comme l´eau potable, et bénéficiera de parcs photovoltaïques pour son électricité' a déclaré la spécialiste.

Avec plus de 20 pour cent des plages de la plus grande des Antilles, le Ministère des Sciences Technologiques et de l’Environnement a dans cette province un de ses points prioritaires pour le développement touristique et économique de la nation.

peo/rgh/famf