Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le gouvernement français critiqué pour reconnaître Juan Guaidó

Par Waldo Mendiluza

Paris, 13 janvier (Prensa Latina) Des Français solidaires des justes causes de l’Amérique Latine ont critiqué aujourd’hui la décision du gouvernement de leur pays de reconnaître le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaidó, qu’ils considèrent comme une subordination aux États-Unis.


Cette position officielle, qui démontre une fois de plus un suivi aveugle de la politique agressive de l’administration de Donald Trump contre le Venezuela, est une source d’indignation, a déclaré à Prensa Latina Michel Taupin, chargé de la communication de l’association Cuba Sí France.

Selon l’activiste, l’entité créée en 1991 condamne fermement la position qui constitue “le soutien à la marionnette de Trump, un cheval de Troie des faucons de Washington”.

Jeudi, la Chancellerie a déclaré que « pour la France, Guaidó est le président de transition pour la tenue d’une élection présidentielle libre et transparente au Venezuela », après que le député ait été proclamé président de l’Assemblée Nationale dans un acte qualifié par beaucoup de spectacle médiatique sans soutien légal.

Nous rejetons catégoriquement les mensonges invoqués, que la propre réalité démonte, a souligné Taupin.

Pour le membre de Cuba Sí France, cette reconnaissance par Paris de la marionnette étasunienne au Venezuela porte atteinte à sa crédibilité face au monde.

La voix d’une France indépendante, fière et favorable à l’émancipation des peuples est malheureusement devenue inaudible, a-t-il dénoncé.

peo/rgh/wmr