Articles

L’Écosse veut interdire aux enfants footballeurs de jouer de la tête

Londres, 17 janvier (Prensa Latina) L’Écosse pourrait devenir le premier pays d’Europe à interdire aux footballeurs de moins de 12 ans de jouer de la tête au ballon dans les entraînements en raison du risque de développer une démence chez l’adulte.


Selon la chaîne BBC, cette mesure, qui pourrait entrer en vigueur dans les semaines à venir, est encouragée par l’Association écossaise de football, à partir de la divulgation d’une étude qui a déterminé que les joueurs retraités sont plus à risque de souffrir de traumatisme.

Nous devons faire quelques pas sensibles et pragmatiques, et cela sera en grande partie pour réduire la charge totale, et le nombre de fois où les jeunes jouent le ballon de la tête, et c’est beaucoup plus fréquent dans les entraînements que dans les matches, a expliqué le médecin de la fédération John McLean.

L’ancien directeur exécutif de l’association, Gordon Smith, a également salué la proposition et a fait observer que les jeunes pourraient apprendre le jeu de tête en toute sécurité en utilisant des ballons plus légers.

Nous devons utiliser des ballons en plastique pour que les jeunes joueurs apprennent la technique sans avoir à jouer de la tête le ballon réel, a-t-il expliqué.

Bien qu’une interdiction similaire soit en vigueur aux États-Unis depuis 2015, l’Association britannique de football refuse de soutenir ses homologues écossais et nord-américains.

Selon la chaîne detélévision, des sources de cette institution affirment qu’il n’existe aucune preuve suggérant que les coups de tête devraient être interdits dans le football chez les jeunes, outre que cette technique, ont-ils affirmé, n’est pas aussi utilisée à ce niveau que les gens le croient.

Peo/mgt/nm