Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Mexique conjure la crise de médicaments, déclare López Obrador

Mexico, 25 février (Prensa Latina) Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, a déclaré aujourd’hui que son gouvernement conjurait la crise de l’approvisionnement en médicaments, objectif sur lequel il travaille avec acharnement.


Lors de sa conférence de presse matinale au palais national, accompagné de l’équipe médicale qui s’occupe du sujet, le mandataire a expliqué que le pays achète environ deux mille médicaments pour toutes les maladies importantes.

C’est un processus très complexe en raison des intérêts de ce secteur. Nous parlons d’un marché de milliards de dollars, a-t-il ajouté.

Mais le plan national de santé va de l´avant, des médicaments gratuits aux meilleurs soins médicaux et à l’amélioration de l’infrastructure hospitalière, et nous résolvons les problèmes qui se posent même si nous devons acheter des médicaments dans d’autres pays ; l’approvisionnement sera assuré, a-t-il réaffirmé.

Le Sous-Secrétaire à la prévention de la santé publique, Hugo López-Gatell, a indiqué que des progrès importants avaient été accomplis dans la préparation des promoteurs de la santé et que 44 % des États du pays en avaient achevé la formation. Il a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un personnel bureaucratique mais d’un personnel opérationnel.

Il a signalé que les équipes de spécialistes garantissaient les meilleurs médicaments pour le plus grand nombre de patients atteints de nombreuses maladies grâce à des achats consolidés moins chers, plus efficaces et plus sûrs.

peo/mem/Lma