Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un expert de l’ONU soutient la plainte du Venezuela contre les États-Unis

Genève, 25 février (Prensa Latina) L’expert du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU Alfred de Zayas a présenté hier des preuves pour étayer la plainte du Venezuela contre les États-Unis devant la Cour Pénale Internationale (CPI).


Lors d’une rencontre avec le chancelier vénézuélien Jorge Arreaza, l’expert pour la promotion d’un ordre international démocratique et équitable au sein de l’organisation internationale a fourni des éléments pour soutenir la demande, selon un rapport de la chancellerie de la nation sud-américaine.

La rencontre s’est déroulée dans le cadre de la 43e session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU qui se déroule dans cette ville jusqu´au 20 mars prochain.

C’est la deuxième rencontre entre Arreaza et l’avocat et historien nord-américain qui s’est rendu à Caracas en novembre 2017, et où il avait rencontré plusieurs autorités.

À cette occasion, il avait été invité au Venezuela par le Gouvernement bolivarien pour connaître personnellement la réalité de la situation nationale, compte tenu de la partialité observée dans les rapports du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies.

Depuis cette visite, de Zayas a affirmé qu’il n’y a pas de crise humanitaire dans cette nation et a souligné qu’elle est assiégée et que certains utilisent le prétexte des droits de l’Homme pour renverser le président Nicolas Maduro, sans se rendre compte qu’en utilisant les droits de l’Homme ils détruisent la dignité humaine et le concept lui-même.

Récemment, le pays sud-américain a intenté une action devant la CPI pour les dommages causés à la population par le blocus de Washington.

peo/jf/ycv