Agence de Presse de l'Amérique Latine

Evo Morales critique l´assistance des États-Unis lors des élections en Bolivie

Buenos Aires, 10 mars (Prensa Latina) L’ancien président bolivien Evo Morales a critiqué aujourd’hui l’assistance technique que le gouvernement des États-Unis offrira lors des élections dans le pays sud-américain estimant que cela porte atteinte à la transparence du processus.


L’assistance technique des États-Unis pour le décompte des votes lors des élections du 3 mai prochain ne fait que susciter plus de doutes au sujet du processus électoral, et fait soupçonner une possible fraude. Nous appelons la communauté internationale à rendre les élections transparentes, a écrit Morales sur son compte Twitter.

La veille, le chargé d’affaires des États-Unis en Bolivie, Bruce Williamson, a confirmé que son pays apporterait une assistance technique au Tribunal Suprême Électoral et enverrait une mission d’observateurs pour surveiller le processus.

Washington a été accusé à plusieurs reprises d’ingérence dans les affaires politiques boliviennes, y compris de donner le feu vert au coup d’État qui a contraint Morales à démissionner le 10 novembre dernier, notamment par le soutien l’Organisation des États Américains (OEA).

Lors des élections générales, les boliviens éliront leurs président et vice-président, mais également les sénateurs, les députés et d’autres autorités.

peo/oda/avs