Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Fonds Vert pour le Climat met en œuvre un premier projet à Cuba

La Havane, 12 mars (Prensa Latina) Le Fonds Vert des Nations Unies pour le Climat met en œuvre dès aujourd’hui son premier projet à Cuba visant à atténuer les effets du réchauffement climatique sur les communautés rurales, et dont bénéficieront 240 mille personnes.


Ce programme, d’une valeur de 119 millions de dollars, est financé par le Fonds pour le Climat lui-même à hauteur de 38,2 millions  et par 81,7 millions provenant du Gouvernement cubain.

Avec ce budget, 52 mille agriculteurs familiaux bénéficieront de soutiens divers pendant sept ans, a déclaré ce jeudi le bureau de La Havane de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’un des organismes coordonnateurs du projet.

L’objectif est d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que la résilience et la stabilité des systèmes locaux de production alimentaire, l’emploi et l’accès à l’eau, précise l’information de l’ONU.

Maury Hechavarría, vice-ministre cubain de l’Agriculture, a assuré que l’introduction de méthodes novatrices et d’incitations financières permettrait de préserver l’écosystème et d’accroître la productivité dans sept municipalités du pays vulnérables aux effets du changement climatique.

De même, Marcelo Resende, représentant de la FAO dans l’île des Caraïbes, a indiqué que le programme était essentiellement destiné à aider le secteur agricole à s’adapter au réchauffement climatique et qu’il introduirait de nouvelles pratiques agro-forestières sur 35 mille hectares.

Cette action, qui atténuera les émissions de 2,7 millions de tonnes de gaz à effet de serre grâce à l’introduction de la technologie et des intrants, s’inscrit dans le cadre de la mission Tarea Vida (Devoir pour la Vie), un plan du gouvernement cubain pour faire face au changement climatique.

peo/oda/avr