Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’Irak suspend l´agence Reuters pour avoir diffusé des fausses informations sur le Covid-19

Bagdad, 3 avril (Prensa Latina) Les autorités irakiennes ont suspendu l’agence de presse britannique Reuters pour avoir diffusé des fausses informations sur la pandémie de Covid-19 dans le pays.


Pendant trois mois, le média ne pourra pas exercer ses fonctions et devra payer une amende de 21 mille dollars, a signalé un communiqué du Gouvernement.

Se basant sur des sources anonymes du Ministère de la Santé, Reuters a transmis que les infections par le SARS-cov-2 étaient de 3.000 à 9.000, dont 2.000 dans cette capitale.

Les données officielles chiffrent à 772 le nombre de personnes infectées et à 54 le nombre de décès dus à la maladie.

Reuters est également tenue de présenter des excuses au Gouvernement et à la population pour leur violation des normes médiatiques, manifeste un texte transmis par la Commission nationale iraquienne de la communication et des médias.

Les autorités iraquiennes respectent les chiffres fournis par le bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé qui confirment ceux émanant des institutions de l’État.

Malgré la gravité de la pandémie, qui touche plus d’un million de personnes dans le monde, certains ont recours à une guerre psychologique contre des pays comme l’Irak et l’Iran avec des rapports manquant de sources fiables, estiment des analystes.

peo/agp/arc