Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba dénonce le silence complice des États-Unis face à l´attaque terroriste contre son ambassade

La Havane, 13 mai (Prensa Latina) Cuba a dénoncé hier le fait que le gouvernement des États-Unis a choisi de passer sous silence l’attaque terroriste contre l’ambassade de l’île à Washington le 30 avril dernier.

 C’est ce qu’a affirmé le chancelier Bruno Rodriguez lors d’une conférence de presse virtuelle notamment diffusée par la télévision cubaine.

Le Département d’État et le Gouvernement des États-Unis ont choisi de passer sous silence cet attentat terroriste, a-t-il souligné.

Il a déclaré que depuis cet acte terroriste, il n’y avait eu aucune déclaration publique ou un rejet officiel de l’agression armée contre le siège diplomatique cubain à Washington.

Il faut dénoncer le silence complice des États-Unis, a souligné le ministre des Affaires Étrangères.

L’attaque contre l’ambassade de Cuba a été perpétrée par Alexander Alazo, citoyen d’origine cubaine vivant aux États-Unis depuis 2010.

peo/