Articles

Un rappeur argentin demande la levée du blocus contre Cuba et le Venezuela en musique

Par Maylin Vidal

Buenos Aires, 28 mai (Prensa Latina) Avec une vidéo qui montre la dure réalité de la région et souligne les mensonges constants qui se tissent contre Cuba et le Venezuela, le rappeur argentin Daniel Devita demande aujourd’hui la fin du blocus contre ces deux nations.

Connu sous le nom de 'Rappeur du Peuple', Devita souligne cette prétendue liberté que certains secteurs des pays capitalistes proclament dans une vidéo où il intercale en images la dure réalité de l’Amérique Latine, conséquence des politiques au détriment de ceux qui ont le moins de ressources.

Il se penche sur la situation des immigrés, des milliers d’enfants plongés dans la pauvreté, parmi tant d’exemples. 

Cette chanson, signale le musicien dans une interview avec Prensa Latina, est née de l’énorme quantité de mensonges qui se déversent sur Cuba et le Venezuela, où nous voyons l’ambassade cubaine à Washington se faire attaquer au fusil d´assaut et des mercenaires tentant d’envahir le Venezuela et de capturer le président.

Devita souligne dans sa vidéo que pendant que de fausses campagnes contre Cuba et le Venezuela se tissent, au Chili, on peut être assassiné non seulement pour avoir manifesté en faveur d´un changement politique mais simplement parce que les gens en quarantaine ont faim, ou comment en Bolivie il y a eu un coup d’État orchestré par ces champions de la liberté.

Pour le rappeur, connu pour ses paroles à fort contenu social, la Bolivie est aujourd’hui l’exemple de ce qu’est une invasion des États-Unis. Quelle est cette liberté ? s’interroge-t-il en répondant : « la spoliation des ressources naturelles et le massacre du peuple qui s’oppose à une invasion étrangère ».

Le musicien souligne que l’Argentine vient de souffrir de quatre années de répression et de violence étatique, que l’Équateur vit la pire crise humanitaire de la région, entre autres, alors que Cuba et le Venezuela sont deux nations bloquées par les États-Unis qui ont su répondre face au Covid-19.

peo/ga/may