Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Décès d´un personnage des relations entre Cuba et les États-Unis

Washington, 8 juillet (Prensa Latina) Mike East, l’un des témoins présents lors de la rupture et du rétablissement des relations entre les États-Unis et Cuba, est décédé le mois dernier dans sa ville natale de Memphis, à l’âge de 81 ans.

L’ex-marine et ses compagnons Jim Tracy et Larry Morris ont retiré le drapeau des États-Unis de l’ambassade nord-américaine à La Havane lorsque le gouvernement de l’ancien président Dwight Eisenhower a rompu les liens avec l´île en 1961.

Et ce sont eux qui, 54 ans plus tard, le 14 août 2015, ont de nouveau hissé l’enseigne de leur pays au sein du même siège diplomatique lors de la cérémonie de sa réouverture après le rétablissement des relations entre les deux nations.

Cet acte a été la conséquence directe de la décision historique des présidents cubain, Raúl Castro, et étasunien, Barack Obama, annoncée le 17 décembre 2014, d’entamer un processus vers la normalisation des relations bilatérales.

Selon la famille d’East, l’ex-marine est décédé le 24 juin dernier d’un cancer du poumon.

Après l’arrivée au pouvoir du mandataire nord-américain Donald Trump, la Maison Blanche a renforcé le blocus imposé par Washington contre l’île en 1962 et déploie des actions pour démanteler les avancées réalisées sous l’administration Obama.

En conséquence, son ambassade à La Havane a réduit au minimum son personnel et presque tous les services consulaires, au détriment des liens entre les Cubains résidant sur l´île et aux États-Unis et des échanges entre les deux pays dans tous les domaines.

peo/mgt/vc