Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un ancien responsable de la santé britannique salue la réponse de Cuba face au Covid-19

Londres, 15 juillet (Prensa Latina) L’expert britannique de la santé John Ashton a qualifié d’exceptionnelle la réponse de Cuba face au Covid-19, et a assuré qu’avec l’approche de l’île des Caraïbes, le Royaume-Uni aurait évité jusqu’à 30 mille morts.

Dans des déclarations publiées ce mercredi par le tabloïd Daily Mail, Ashton attribue notamment une grande partie du succès du pays antillais, où à peine 87 personnes sont décédées à cause du nouveau coronavirus, au système de recherche et d´enquête épidémiologique de porte-à-porte mis en place par les autorités cubaines dès le début de la pandémie.

Cette enquête rapide a permis d’éviter que l’épidémie ne s’aggrave et ne devienne incontrôlable, comme cela s’est produit en Europe, a ajouté Ashton, qui a expliqué que des milliers de médecins, d’infirmières et d’étudiants en médecine parcourent chaque jour les quartiers cubains pour visiter les habitants. Tous les cas suspects sont soumis à des tests et mis en quarantaine pendant 14 jours dans des centres administrés par l’État. Les contacts de cas positifs ont également été pris en charge dès le début de l´épidémie.

Soulignant que le système de santé publique cubain repose sur les soins de santé primaires dans la communauté, l’ancien directeur régional du Service National de Santé (NHS) britannique a en outre rappelé que l’île des Caraïbes a toujours été reconnue pour ses excellentes statistiques dans ce secteur, malgré les difficultés économiques auxquelles elle est confrontée.

De l’avis de l’expert, la principale différence entre Cuba et le Royaume-Uni tient au fait que dans ce dernier pays, la gestion de la crise du Covid-19 est entre les mains des directeurs nationaux du NHS, et non des autorités locales.

Le Daily Mail compare, pour sa part, les statistiques concernant le Covid-19 entre les deux pays, et note que dans le cas de l’île des Caraïbes, le taux moyen de contamination est de 214 cas positifs par million d’habitants, alors que dans la nation britannique il est 20 fois plus élevé (4.356 par million d´habitants).

Des statistiques non officielles indiquent également le taux de décès associés au nouveau coronavirus de 6 pour 1 million d’habitants à Cuba et de 662 au Royaume-Uni, où 44.068 personnes sont décédées à ce jour.

Les éloges d’Ashton à la réponse des autorités cubaines de la Santé Publique face au Covid-19 coïncident avec un appel de l’organisation locale de solidarité Rock Around the Blockade à recueillir des signatures sur Internet pour demander au gouvernement britannique de collaborer avec La Havane dans la lutte contre la pandémie.

peo/ode/nm