Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba se projette comme destination sûre pour le tourisme international

Par Alberto Corona

La Havane, 22 juillet (Prensa Latina) Cuba se projette aujourd’hui comme une destination sûre pour accueillir des touristes étrangers, après l’entrée en vigueur des différentes phases de récupération post-Covid-19 selon des protocoles sanitaires stricts.

Depuis le 1er juillet dernier, plusieurs chaînes hôtelières opérant sur l’île ont assuré d’être en mesure d’accueillir les visiteurs étrangers, qui dans un premier temps ne pourront visiter que les cayos Largo (sud-ouest), Coco, Guillermo, Cruz, et Santa Maria (centre-nord) sans pouvoir se déplacer dans le reste du pays.

Des chaînes hôtelières comme Cubanacán, Gran Caribe, Islazul, Meliá et Gaviota ont déjà fait état des installations qui reprennent leurs activités une fois déclarée la première phase de l´étape de récupération post-pandémie.

En ce sens, Gaviota Hoteles a confirmé la reprise progressive de ses services pour les destinations de Cayo Coco et Cayo Santa Maria.

Bien qu’au cours de la première étape le déplacement des touristes étrangers sera limitée aux cayos, ils pourront tout de même profiter des services locaux et diverses offres de vente anticipée ont été activées avec des politiques d’annulation flexibles.

Pour sa part, la chaîne espagnole Meliá Hotels a reconnu Cuba comme une destination sûre grâce aux succès des autorités locales dans le contrôle de la situation épidémiologique.

'Un des grands succès de la situation épidémiologique dans le pays réside précisément dans les étapes de récupération, c’est-à-dire qu’il a été clairement décidé qu’il fallait d’abord protéger la santé de tous les Cubains', a déclaré Francisco Camps, le représentant de l’entreprise sur l’île.

De cette manière, dans la mesure où Cuba pourra démontrer au monde qu’elle a une situation très bien gérée non seulement de la pandémie, mais aussi quant à l´apparition de nouveaux foyers d´infection, il sera possible de garantir des opérations hôtelières dans un état de sécurité pour les hôtes.

Le ministre cubain du Tourisme, Juan Carlos Garcia, a affirmé que de nombreux hôtels rouverts pour accueillir des vacanciers étrangers, ainsi que les aéroports par lesquels ils entreraient, sont dûment certifiés par le Ministère de la Santé Publique.

Chacune de ces installations dispose d’une équipe de protection composée de médecins, d’infirmières et d’épidémiologistes, et d’un système de protocoles qui protègent à la fois les hôtes et les travailleurs, a-t-il précisé.

À l’échelle mondiale, les économistes estiment que ce qu’il est convenu d’appeler l’industrie du tourisme ne commencera à se redresser qu’à la fin de l’année en cours et devraient atteindre les niveaux de 2019 d’ici 2022, même si la menace d’une reprise mondiale est latente jusqu’à ce qu’un vaccin efficace et sûr contre le SARS-CoV-2 soit trouvé.

Dans le cas de Cuba, les autorités affirment que le pays est en mesure d’accueillir le tourisme international dans les hôtels des cayos, où des mesures et des protocoles stricts ont été mis en place pour prévenir toute forme de contagion.

peo/agp/acl