Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Panama fait ses adieux aux Jeux Centre-américains

Panama, 27 juillet (Prensa Latina) La décision du gouvernement de refuser d’être le siège des Jeux Centre-américains et des Caraïbes (JCC) en 2022, en raison de la Covid-19, a été qualifiée ici de seau d’eau froide jeté au sport national.

Dans des déclarations à Telemetro, le président panaméen, Laurentino Cortizo, a déclaré que son administration a renoncé à organiser la XXIVème édition de l´événement sportif car suite à la pandémie les ressources sont limitées et que celles-ci seront destinées à des questions de santé.

Pour ce faire, le pays dispose de 310 millions de dollars qui serviront maintenant à lutter contre cette maladie respiratoire, selon le mandataire, qui a reconnu l’intérêt réel qu´avait son gouvernement pour réaliser les Jeux comme prévu, en juin 2022.

Cependant, il faut un investissement millionnaire pour commencer la construction de plusieurs infrastructures sportives, ce qui n’est pas réalisable aujourd’hui au milieu de la situation épidémiologique du pays, d’autant plus que les travaux sont concentrés dans la capitale, principal foyer de contamination, a-t-il expliqué.

Face à cette situation, il a été décidé d’informer l’équipe qui dirige la préparation des CCC et le Comité Olympique de Panama (COP), que le pays ne procédera pas à la réalisation de ces derniers, a-t-il ajouté.

Au-delà des frustrations, des surprises, des désaccords et de certains rêves brisés, la plupart des athlètes, des entraîneurs et des directeurs sportifs ont jugé la décision compréhensible car, comme l’a dit le vice-ministre de la Présidence, Carlos Garcia, « c’est à nous de prendre ces décisions pour sauver des vies face à la pandémie de Covid-19 et pour faire face à ses effets sociaux et économiques ».

Selon des sources officielles, la réalisation des CCC au Panama nécessitait un investissement de 338,8 millions de dollars.

peo/rgh/npg