Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un vol sans précédent rapatrie 120 malades du Covid-19 au Vietnam

Hanoi, 28 juillet (Prensa Latina) Un vol de Vietnam Airlines est parti aujourd’hui vers la Guinée Équatoriale pour ramener 120 ressortissants infectés par le Covid-19, dans le cadre d’une opération sans précédent dans ce pays et probablement dans le monde.

L’avion ramènera 99 autres Vietnamiens qui, pour diverses raisons, ont été surpris par la pandémie dans cette nation africaine mais qui ne sont pas positifs au SRAS-Cov-2.

Pour les accompagner et veiller à leur santé lors de leur retour, une équipe de médecins et d’infirmières de l’Hôpital central des maladies tropicales s’est également rendue en Guinée équatoriale, a indiqué Dang Anh Tuan, un des représentants de Vietnam Airlines.

Ils sont tous deux équipés de vêtements de protection spéciale, a-t-il expliqué.

De plus, pour prévenir la contagion à bord de l’avion, des purificateurs d’air ont été installés, des 'zones propres' ont été établies et des conditions ont été créées pour éviter autant que possible le contact entre les personnes infectées et celles qui ne le sont pas.

Selon ce qui est prévu, l’avion arrivera aujourd’hui même à Bata, la capitale guinéenne, et sera de retour au Vietnam demain mercredi.

Malgré les complications épidémiologiques, le processus de rapatriement a été présenté par le gouvernement comme un geste élémentaire de solidarité entre compatriotes.

Samedi dernier, après 99 jours sans infection autochtone de Covid-19, le pays a signalé un cas de contagion local dans la ville centrale de Da Nang et 15 cas ont été confirmés lors des trois jours suivants.

La réapparition a pu provenir de vietnamiens récemment revenus de l’étranger ou de l’entrée illégale d’un groupe de citoyens chinois.

Da Nang a repris plusieurs des mesures d’éloignement physique qui étaient en vigueur lorsque la maladie n’avait pas encore été considérée comme sous contrôle.

Entre-temps, le gouvernement a annoncé que les opérations de rapatriement se poursuivraient jusqu’à la fin du mois d’août, une décision que la population appuie et qui a été saluée par l’Organisation Mondiale de la Santé et d’autres organismes internationaux.

À ce jour, le Vietnam signale 431 cas de Covid-19 (276 importés), dont 365 ont été guéris. Le pays est l’un des rares dans le monde où, avec plus de 400 cas recensés, la maladie n’a officiellement pas fait de victimes.

peo/mem/asg