Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Cnuced révèle une augmentation de la pollution par les plastiques

Genève, 28 juillet (Prensa Latina) L’utilisation accrue des moyens de protection face à la pandémie de Covid-19 a provoqué une augmentation exponentielle de la pollution par les plastiques sur la planète, a alerté hier la Cnuced.

Dans un rapport, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (Cnuced) a expliqué qu’il importait de réglementer la production et la consommation de matières plastiques et a demandé instamment que des solutions de remplacement qui ne soient pas élaborées à partir de combustibles fossiles soient identifiées.

Malgré une augmentation de 28 pour cent des mesures commerciales sur les matières plastiques notifiées à l’Organisation Mondiale du Commerce, la lutte contre la pollution par les matières plastiques n’attire pas l’attention qu’elle mérite, a souligné la Cnuced.

« On constate un manque de coordination dans la mise en œuvre des politiques commerciales, ce qui limite l’efficacité des efforts », a souligné la directrice du Commerce international de l’organisation, Pamela Coke-Hamilton

Elle a ajouté que l’augmentation de l’utilisation quotidienne de produits destinés à la protection des personnes et qui contribuent à arrêter la propagation du virus sont la cause principale de l’augmentation de la contamination.

Les déchets quotidiens de masques, gants, bouteilles de désinfectant pour les mains et emballages alimentaires sont à l’origine d’une marée de déchets qui étaient déjà préoccupante avant l’avancée du Covid-19, a-t-elle signalé.

L’organisme des Nations Unies souligne que l’adoption de mesures de confinement a entraîné une augmentation des achats en ligne et de la nourriture à emporter, d´où l’augmentation des expéditions d’une grande quantité d’emballages.

Selon les estimations de la société de conseil Grand View Research, les ventes mondiales de masques jetables passeront de 800 millions de dollars en 2019 à 166 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation exponentielle des déchets.

peo/rgh/tdd