Agence de Presse de l'Amérique Latine

L´OMS préoccupée par la progression du Covid-19 en Amérique Latine

Genève, 31 juillet (Prensa Latina) L’OMS a reconnu aujourd’hui avec préoccupation que l’Amérique Latine est l’épicentre de la pandémie, ce qui demandera beaucoup de travail pour freiner la propagation du Covid-19 parmi ses populations.

Mike Ryan, directeur des urgences sanitaires de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a déclaré lors d’une conférence de presse que l’Amérique Latine et les Caraïbes ont déjà plus de cas que toute autre région du monde, avec un total de 4,46 millions de cas positifs, des huit millions 988 mille 101 cas confirmés dans les Amériques.

Ryan a expliqué que le scénario dans la région est mixte avec certains pays très touchés et d’autres beaucoup moins, bien que de manière générale les cas et les décès augmentent dans de grandes zones d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud.

Il a précisé que le Brésil, le Pérou et le Chili sont parmi les 10 nations les plus touchées au monde, mais que la préoccupation concernant la Colombie croît avec la hausse des infections depuis plusieurs jours, jusqu’à atteindre les 10 mille par jour.

Il s’agit là, a souligné le représentant de l’OMS, d’un grand défi parce que ce sont des lieux avec des complexités économiques et sociales, où la pauvreté est importante, avec des communautés autochtones et des problèmes d’accès aux services de base.

Face à cette situation, a-t-il souligné, l’Amérique Latine a besoin de la solidarité et du soutien d’autres pays.

Il a également insisté pour que les jeunes prennent les mêmes précautions que les adultes et se protègent du coronavirus SARS-Cov-2, afin de préserver leur environnement où il peut y avoir des personnes vulnérables.

peo/agp/crc