Agence de Presse de l'Amérique Latine

Novak Djokovic, la tête basse, dit au revoir à l’US Open

Washington, 7 septembre (Prensa Latina) Triste et vide, tel est aujourd’hui le sentiment du joueur de tennis serbe Novak Djokovic après sa disqualification dimanche à l’Open des États-Unis, pour avoir atteint une juge de ligne avec la balle après un moment de colère.

'Toute cette situation m’a laissé vraiment triste et vide', a-t-il écrit dans un long message sur Instagram, après avoir été éliminé des huitièmes de finale et perdre son invincibilité lors de la saison 2020.

Bouleversé après avoir perdu son service devant l’espagnol Pablo Carreño, Djokovic sortit une balle de sa poche et la frappée avec frustration et puissance vers le mur arrière du court et touchant, de façon apparemment involontaire, une juge de ligne à la gorge, laquelle est tombée par terre en criant de douleur.

'Je dois travailler de l´intérieur sur ma déception et transformer tout cela en une leçon pour mon futur', a ajouté le numéro un du classement mondial et qui était le favori pour soulever le trophée du Grand Chelem de New York.

Malgré l’intérêt du joueur pour l’état de la juge, qui a dû recevoir des soins médicaux sur la piste Arthur Ashe, la principale de Flushing Meadows, les officiels ont appliqué le règlement et ont décrété la défaite du serbe et la qualification automatique de Carreño pour les quarts de finale.

Je m’excuse auprès du tournoi et de tous les associés pour mon comportement. Je suis très reconnaissant envers mon équipe et ma famille pour leur soutien, et envers mes fans pour être toujours avec moi. Merci et je suis désolé, a-t-il exprimé dans son message sur le réseau social.

peo/jcm/jdg