Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le silence médiatique sur les apports de Cuba face au Covid-19 dénoncé

La Havane, 7 septembre (Prensa Latina) Le ministre des Affaires Étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, a dénoncé vendredi le silence des médias internationaux sur les contributions des scientifiques de son pays au combat contre le Covid-19.

Sur son compte Twitter, le chancelier a souligné que, alors même que les hommes et les femmes scientifiques de l’île 'partagent leurs progrès avec le monde, montrent des protocoles contre la pandémie et les résultats d’un candidat vaccinal propre', peu d’informations dans les médias mettent en lumière ce travail.

'L’agenda de Cuba est traité avec partialité', a ajouté le chef de la diplomatie de la nation caribéenne, soulignant qu´ignorer ou censurer les succès cubains fait partie du blocus médiatique qui imposé à l´île.

La plus grande des Antilles, dans cette période de lutte contre la pandémie, a créé un ventilateur pulmonaire, a incorporé des médicaments comme le Jusvinza (CIGB 258) et l’Itolizumab dans les soins aux patients, avec de bons résultats, et a en phase d’essais cliniques un candidat vaccinal, dénommé Soberana 01 (Souveraine 01).

La présentation de ce dernier a cependant été censurée par la suspension des comptes de Google de l’émission télévisée Mesa Redonda et de la chaîne Cubavisión Internacional, y compris leurs profils sur Youtube par lesquels les explications des scientifiques devaient être transmises.

Les responsables de l’Institut Finlay de vaccins, centre qui a développé Soberana 01, ont récemment présenté à l’Organisation mondiale et panaméricaine de la santé (OMS/OPS) les avancées de ce candidat vaccinal.

Des spécialistes de l’île ont également partagé leurs connaissances et leurs résultats, par vidéoconférence, avec du personnel de santé d’Amérique Latine et des Caraïbes, d’Afrique et d’Océanie.

La veille, le président Miguel Diaz-Canel a tenu une rencontre avec des experts et des scientifiques impliqués dans la lutte contre la pandémie, qu’il a qualifiée d’utile et essentielle pour la prise de décision.

Selon le site de la présidence, il s’agit de la 23ème rencontre du mandataire avec les spécialistes, au cours desquelles ont été évalués les protocoles de traitement, la création d’équipements et de matériels diagnostiques propres, ainsi que les prévisions concernant l’évolution de l’épidémie.

peo/ga/kmg