Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le sport cubain se souvient des victimes d’un acte terroriste

Par Reinaldo Wossaert Silva (*)

La Havane, 16 octobre (Prensa Latina) Il y a 44 ans, un acte terroriste a tué 73 personnes à bord d’un avion de Cubana de Aviación, et malgré le passage du temps, le peuple et le mouvement sportif de l’île rendent hommage aux victimes.

Depuis le triomphe de la Révolution, le 1er janvier 1959, les ennemis de celle-ci, en particulier les différents gouvernements des États-Unis, se sont efforcés de l’achever par tous les moyens possibles et sans distinction de rang.

Bien que plus de 600 attentats aient été déjoués par les organes de sécurité de l’État contre le leader historique Fidel Castro, d’autres n’ont pas pu être avortés et ont laissé de profondes traces de douleur.

L’un d’eux, sans aucun doute, a été celui qui s’est produit le 6 octobre 1976, lorsque des terroristes ont fait exploser l’avion CUT-1201 de Cubana de Aviacion.

Parmi les victimes se trouvait un groupe de jeunes escrimeurs célébrant les victoires récemment remportées aux quatrièmes Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes, au Venezuela.

Si l’objectif était d’intimider le peuple, cela a échoué, et s’ils voulaient empêcher le développement du sport dans le pays, ils ont perdu leur temps, parce que les victoires et les exploits des sportifs cubains se sont ensuite multipliés.

Le travail réalisé depuis la fin des années 1970 jusqu’au début du XXIe siècle, a de nouveau élevé les escrimeurs de la nation antillaise au sommet du sport, que ce soit lors de jeux régionaux, continentaux ou de niveau mondial.

peo/jdg/rws

(*) Journaliste à la rédaction de Deportes de Prensa Latina.