Articles

L´absence de bulletins spéciaux pour 1.300 indigènes lors des élections en Bolivie

La Paz, 18 octobre (Prensa Latina) Quelque mille trois cents indigènes de la localité de San Miguel de Velasco, département de Santa Cruz, ne voteront pas aujourd’hui en Bolivie en raison de l’absence de bulletins spéciaux pour ce groupe de population.

Aida Micaela Gil Melgar, candidate de l’Organisation Indigène Chiquitana (OICH), a exprimé son mécontentement face à cette situation qui affecte le district de San Juan de Lomerío et les communautés de Tacoigo, San Luisito de Lima et San Pedro del Cerrito, ainsi que le village d’El Tinto, dans la juridiction de Pailón, a révélé le journal El Deber.

'Le vote doit être répété pour les tables concernées, car cet inconvénient laisse de nombreuses personnes sans voix', a souligné Gil Melgar.

Selon la candidate, l’explication reçue est que certains des logisticiens ont oublié par erreur les bulletins spéciaux destinés aux peuples indigènes.

À ce titre, au collège électoral situé dans la communauté Cruz del Tacoigo l’acte électoral a été suspendu.

Par ailleurs, des indigènes aymaras ont demandé hier aux membres des forces armées et de la police de se joindre au peuple et de respecter leur vote aux élections de ce dimanche parce qu’il est majoritaire.

Ils ont également averti le gouvernement de facto qu’ils seront vigilants ce 18 octobre, et attentifs au vote parce que les peuples des hauts plateaux, aymara et quechua représentent la majeure partie de la population.

Selon tous les sondages, le binôme du Mouvement Vers le Socialisme, Luis Arce et David Choquehuanca, est favori.

peo/ga/nmr