Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba compte un deuxième candidat vaccinal contre la Covid-19

La Havane, 20 octobre (Prensa Latina) L’Institut Finlay de Vaccins de Cuba a présenté au Centre pour le Contrôle Étatique des Médicaments, Équipement et Dispositifs Médicaux (Cecmed) un deuxième candidat vaccinal contre la Covid-19.

Comme l’a expliqué Dagmar Garcia, directrice des recherches de l´Institut Finlay, sur son compte Twitter, 'Soberana 02 (Souveraine 02) est basé sur la plate-forme de vaccins conjugués et sur les antécédents de la Quimi-Hib. Une stratégie de vaccins basée sur deux candidats contre la Covid-19'.

Quimi-Hib est le vaccin cubain conjugué contre la bactérie Haemophilus influenzae type b, utilisé pour la prévention des enfants contre cet agent bactérien, responsable de la méningite et de la pneumonie dans les premières années de la vie.

De son côté, le directeur de l’Institut Finlay, Vicente Vérez, a affirmé dans une interview récente au quotidien Granma que 'Soberana 02 est un médicament innovant, car il n’a pas de précédent parmi tous ceux développés pour faire face au nouveau coronavirus'.

Selon l’expert, la nouveauté de ce candidat est d’être un vaccin conjugué, dans lequel l’antigène du virus, le domaine de liaison au récepteur (RBD), est lié chimiquement au l'anatoxine tétanique. Nous espérons que l’immunité atteindra la muqueuse respiratoire pour éviter l’entrée du virus, et ce serait alors le candidat vaccinal que nous proposerons d’appliquer pour la population pédiatrique, a-t-il souligné.

Tant Soberana 01 que Soberana 02, médicaments cubains en phase d´essais contre la Covid-19, sont moléculaires ou des vaccins de sous-unités, a indiqué Vérez.

'Ils signifient que l’antigène vaccinal est une molécule copie de la molécule présente dans le virus et pour son obtention, il est nécessaire de disposer de l’information génétique de cette protéine virale, et à partir d’un processus de génie génétique, il est programmé dans une cellule d’organisme supérieur appelée CHO', a-t-il précisé.

Dans ses déclarations à Granma, le directeur a affirmé qu’avec Soberana 02 ils espèrent démontrer sa sécurité, basée sur les antécédents d’efficacité d’autres médicaments conjugués et utilisés précédemment.

'Nous voulons également obtenir une réponse immunitaire protectrice puissante et durable dans le temps, comme avec Soberana 01', a-t-il déclaré.

Il a également souligné que les deux candidats sont basés sur des plateformes technologiques pour lesquelles il existe des précédents de vaccins à Cuba et dans le monde, dont le but est de traiter les maladies infectieuses.

Soberana 02 a achevé toutes les phases de recherche requises chez les animaux d’expérimentation, démontrant une réponse immunitaire puissante et efficace contre le virus.

Après ces résultats, le Cecmed est invité à autoriser le lancement d’un essai clinique de phase 1 sur des adultes en bonne santé, et nous espérons recevoir l’approbation dans les prochains jours, a déclaré Vérez.

Cuba a annoncé le 19 août dernier le début des essais cliniques de Soberana 01, premier candidat vaccinal contre la Covid-19 cubain, qui a été approuvé pour être soumis à des études de phase I et II par le Cecmed.

Les essais ont débuté le 24 août et devraientt s’achever en janvier 2021. L’échantillon de volontaires couvrira 676 personnes âgées de 19 à 80 ans.

Soberana 01 fait partie des près de 40 candidats qui, dans le monde entier, ont reçu l’autorisation de l’Organisation Mondiale de la Santé pour des essais cliniques sur l’Homme.

peo/mem/cdg