Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le blocus des États-Unis affecte l’enseignement spécial à Cuba

La Havane, 16 novembre (Prensa Latina) Le blocus économique, commercial et financier des États-Unis imposé à Cuba affecte le développement normal de l’enseignement spécial et de la petite enfance dans le pays, ont dénoncé aujourd’hui des sources du Ministère de l’Éducation (Mined).

Beatriz Roque, directrice nationale de l’éducation spéciale du Mined, a évoqué les difficultés rencontrées pour acquérir des ressources indispensables telles que des chaises électriques pour les enfants handicapés moteurs, surtout pour ceux qui présentent une atrophie musculaire.

Ces équipements doivent être importés de marchés lointains, a-t-elle expliqué, c’est pourquoi ils sont beaucoup plus chers.

Le blocus des États-Unis entrave également l’achat d’autres équipements spéciaux tels que les machines Perkins pour l’enseignement aux enfants aveugles et malvoyants, ainsi que les batteries pour les prothèses auditives, entre autres.

Pour sa part, Maria de los Angeles Gallo, directrice de la petite enfance du Mined, a souligné les problèmes rencontrés pour compléter les modules de moyens didactiques et de jouets nécessaires au processus éducatif des enfants de un à six ans.

Cuba a mis en place, depuis sa constitution, un système éducatif gratuit et inclusif, auquel elle consacre une grande partie de son budget annuel; environ 23 pour cent des dépenses sociales prévues en 2020.

Cependant, le blocus nord-américain cause des dommages au secteur qui, entre avril 2019 et mars 2020, s’élèvent à 21 millions 226 mille dollars.

Malgré cela, l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la science et la culture (Unesco) reconnaît les réussites de l’île en matière de politiques d’éducation et de garantie d’une éducation inclusive et de qualité.

peo/Jha/kmg