Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Cuba protégera les plus vulnérables lors de la réorganisation monétaire

La Havane, 21 novembre (Prensa Latina) Cuba se prépare à protéger les plus vulnérables à partir de la mise en œuvre de la réorganisation monétaire et financière, ont affirmé aujourd’hui les autorités du Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale (MTSS).

La directrice de la Prévention, l’assistance et du travail social du MTSS, Belkis Delgado, a confirmé dans un reportage de la télévision locale que le pays maintiendra sa politique de ne laisser personne sans protection, et que le système se prépare déjà à répondre aux demandes qui existeront.

La réorganisation prévue est liée à l’unification monétaire et de change, à la réforme des salaires et des prix, et à l’élimination des subventions et des gratuités indues.

Dans ce nouveau scénario, a souligné Delgado, les prestations de l’Assistance Sociale aux bénéficiaires qui en ont besoin et les services que ceux-ci recevaient seront maintenus.

Toutefois, le système est organisé pour offrir une protection sociale immédiate aux familles qui, pour diverses raisons, se considèrent vulnérables.

Des actions telles que la décentralisation des procédures d’assistance sociale au niveau des municipalités, qui permettent une évaluation et une approbation rapide des cas, sont déjà mises en œuvre pour garantir cet objectif.

La sous-directrice générale de l’Institut national de la sécurité sociale, Haydée Franco, a expliqué pour sa part qu´il avait été prévu, dans le cadre de cette réorganisation, une augmentation de la pension minimale, en tenant compte d’un panier de biens et services de référence.

Cela permettra de garantir l’acquisition par le bénéficiaire de denrées alimentaires et d’autres produits considérés comme essentiels, en plus du paiement de certains services tout aussi vitaux.

La réorganisation du système cubain prévoit une amélioration des salaires et des pensions qui, indépendamment de l’augmentation des prix, permettra aux personnes d’être financièrement solvables.

Toutefois, les autorités espèrent également que cette politique encouragera la recherche d’un emploi dans une partie de la population qui n’a actuellement aucun activité de travail.

peo/Jha/kmg