Agence de Presse de l'Amérique Latine

Evo Morales retourne dans la capitale de la Bolivie

La Paz, 3 décembre (Prensa Latina) L’ancien président bolivien Evo Morales arrivera aujourd’hui dans cette ville après un an d’exil, suite au coup d’État qui l’a chassé du pouvoir en novembre 2019.

Le programme dans cette capitale administrative du pays -Sucre étant la capitale historique et constitutionnelle- le leader du Mouvement Vers le Socialisme (MAS) comprend la coordination des actions de son organisation en vue des élections régionales de mars prochain, a rapporté le titulaire de la Chambre des députés, Freddy Mamani.

Notre frère Evo Morales travaillera à La Paz avec les différentes organisations sociales du département, les candidats, les députés, les maires et les conseillers municipaux, a avancé le leader parlementaire.

Mamani a confirmé que tous les mouvements sociaux de La Paz seront représentés pour discuter des stratégies en vue des élections, dans lesquelles le MAS aspire à gagner les responsabilités de sept départements et au moins 300 mairies.

Le dirigeant politique rencontrera au siège de l’Exécutif les président et vice-président du pays, Luis Arce et David Choquehuanca, respectivement, puis le groupe parlementaire du MAS.

Les élections infranationales de Bolivie sont prévues pour le 7 mars 2021 et, outre les autorités susmentionnées, des représentants des peuples indigènes seront élus.

Morales a été contraint en 2019 par les putschistes de quitter la présidence après avoir remporté les élections d’octobre, suite à quoi il s’est rendu au Mexique puis en Argentine, où il est resté en exil jusqu’au triomphe de son parti lors du scrutin du 18 octobre dernier.

peo/jcm/apb