Articles

L’ambassadeur du Venezuela à l’ONU dénonce la tentative de boycott des États-Unis

Caracas, 5 décembre (Prensa Latina) L’ambassadeur du Venezuela auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Samuel Moncada, a dénoncé vendredi le fait que les États-Unis promeuvent de fausses nouvelles sur son pays comme une action désespérée pour boycotter les élections législatives de ce dimanche.

'Les mensonges fabriqués contre le Venezuela sont les armes désespérées utilisées par le président sortant des États-Unis Donald Trump pour freiner et saboter le vote populaire du 6 décembre prochain', a écrit le diplomate sur le réseau social Twitter.

Il a rappelé que la Maison Blanche a toujours eu pour politique de promouvoir des complots et d’utiliser la propagande belliciste pour attaquer les pays

Dans l’un de ses tweets, Moncada a joint un gros titre d’un média international où ils notent : 'des armes iraniennes et des combattants renforcent le gouvernement de Maduro au Venezuela, assurent les États-Unis', ce qu’il a qualifié d’information fabriquée en laboratoire pour provoquer la déstabilisation et le mécontentement.

De même, le diplomate a remis en question le manque de preuves par lesquelles le chef du Commandement Sud nord-américain accuse le Venezuela de recevoir des armes de l’Iran, information présentée au monde comme une information qui menace la sécurité des États-Unis.

'Trump, désespéré, utilise la propagande belliciste pour freiner le vote populaire. Sa campagne de pression maximale revient aux falsifications déjà utilisées pour empêcher le commerce légitime entre l’Iran et le Venezuela. Une guerre contre la vérité et la démocratie! ', a déclaré l’ambassadeur.

peo/mem/ycv