Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un documentaire reflète les liens culturels entre Cuba et les États-Unis

La Havane, 12 décembre (Prensa Latina) Le documentaire La Havane arrive à Brooklyn, de la réalisatrice vénézuélienne América Maldonado, reflète aujourd’hui les liens culturels entre Cuba et les Etats-Unis sur les grands écrans du 42 e Festival International du Cinéma Latino-Américain de cette capitale.

L’œuvre audiovisuelle présente des moments de la tournée de la pianiste étasunienne Simone Dinnerstein aux côtés de l’Orchestre du Lyceo de La Havane, première grande formation musicale de jeunes Cubains à arriver à Brooklyn depuis 1959.

Le film, nominé pour les NY Emmys Awards en 2018, a été tourné durant le processus de normalisation des relations bilatérales initié par l’administration du président nord-américain Barack Obama.

La Havane arrive à Brooklyn fait partie de la section Culture lors du célèbre événement cinématographique et met en évidence les potentialités de l’art et de la musique comme moyen de compréhension entre les États-Unis et l’île, qui a souffert du blocus économique, commercial et financier depuis près de 60 ans.

Pour sa part, la réalisatrice vénézuélienne basée à New York a une carrière remarquable et reconnue dans la production de documentaires avec des œuvres comme Cosmic Race, lauréat du XIIIe Festival de Vébron en France.

Diplômée de The New School à Manhattan, Maldonado a travaillé pour des chaînes de télévision mondiales, notamment HBO, Discovery channel, MTV, History Channel, Animal Planet, Own Network.

peo/car/chm