Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Président de Cuba qualifie d’épopée la lutte face à la Covid-19

La Havane, 17 décembre (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a qualifié hier d’épopée la lutte face à la Covid-19, au milieu de la recrudescence du blocus des États-Unis et de la crise économique provoquée par la pandémie.

Il reste à écrire l’histoire de ce temps, a signifié le mandataire devant l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire (Parlement) lors de sa session ordinaire, et a affirmé que l’île a vécu cette année 2020 comme la plus difficile des dernières décennies de la Révolution cubaine.

Il a qualifié d’exercice exemplaire ce qui a été accompli jusqu’à présent, quand la nation caribéenne présente des indicateurs favorables dans la gestion de l’épidémie, soutenue par un vaste travail scientifique et d’innovation qui a été soulignée par les députés.

Diaz-Canel a insisté sur le fait que la plus grande des Antilles rompt avec ses résultats les paradigmes du néolibéralisme, car ici les réussites sont dues au leadership de l’État dans la conduite des processus, sous la direction du Parti communiste de Cuba (PCC).

Dans les réponses des pays néolibéraux à l’urgence sanitaire internationale, les règles du marché continuent de dominer pour répondre à un problème qui est humain et de santé, a souligné le chef de l’Etat.

En revanche, à Cuba, les solutions ont toujours mis l’Homme au centre de l’attention, a-t-il ajouté.

'Le néolibéralisme a affronté la pandémie avec égoïsme et ici nous l´avons fait avec solidarité', a-t-il manifesté en ajoutant que ceci s’est exprimé à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, par des échanges d’expériences et l’envoi de brigades médicales dans d’autres pays pour combattre la maladie.

Nous avons montré qu’un monde meilleur est possible dans un autre ordre international plus juste, a-t-il souligné.

Le président a insisté sur le fait que ce qui a été réalisé à ce stade est une continuité des idées et de l’œuvre du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, artisan de la création du pôle scientifique dans les conditions difficiles de la crise économique sur l´île après l’effondrement du camp socialiste.

Il a également souligné les orientations opportunes du premier secrétaire du Comité Central du PCC, Raúl Castro, qui, lorsque la Covid-19 a commencé à s´entrevoir, a encouragé et impulsé le travail organisationnel pour parvenir à un plan intégral, soutenu par un système de gouvernement qui a favorisé les interconnexions de la science avec d’autres domaines.

Le mandataire a félicité le peuple, les scientifiques, et tout particulièrement les jeunes, qui ont joué un rôle très important dans la lutte contre la pandémie et ont démontré l’engagement des nouvelles générations envers leur peuple et leur Révolution.

Il a enfin appelé à la responsabilité familiale et communautaire et au respect des mesures prévues dans le nouveau scénario actuel, dans lequel une bonne partie des cas positifs à la Covid-19 rapportés quotidiennement dans la nation caribéenne proviennent de personnes arrivant de l´étranger.

peo/oda/kmg