Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Bolivie propose au Mercosur de négocier la dette des pays en développement

La Paz, 19 décembre (Prensa Latina) Le président de la Bolivie, Luis Arce, a proposé mercredi aux membres du Marché commun du Sud (Mercosur) de demander aux pays développés et aux organismes financiers la remise de la dette des pays en voie de développement.

Le chef d’État a affirmé lors du sommet virtuel de cet organisme, dont la Bolivie est un pays partenaire en voie d’adhésion, que cette mesure atténuerait la crise économique provoquée par la pandémie de la Covid-19.

Arce a suggéré la mise en place d’une table de négociation avec les pays en développement qui permette une stratégie avec des options, des délais, des conditions financières, une restructuration, la remise ou le report du paiement des dettes.

Le président bolivien a estimé que cette demande devrait immobiliser les paiements du service de la dette, permettre de créer un fonds de crédits et d´accéder à des crédits souples et à des sources de financement externe.

À cette fin, il a préconisé la création d’un forum mondial sur la dette extérieure et la crise économique dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le mandataire bolivien a proposé que ces négociations soient présentées par des organismes multilatéraux auprès de créanciers et de gouvernements avec lesquels des dettes bilatérales sont contractées.

L’initiative bolivienne s’appuie sur les recommandations du rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement pour atteindre les objectifs de développement durable de l´Agenda 2030.

Le secrétaire général de l’organisation mondiale, António Guterres, a averti que l’Amérique latine pourrait connaître en 2021 une crise majeure de la dette souveraine en raison de la forte dépense publique des pays pour faire face à la pandémie de Covid-19.

peo/otf/apb