Agence de Presse de l'Amérique Latine

Lula en route pour Cuba pour un documentaire sur l’Amérique latine

Brasilia, 19 décembre (Prensa Latina) L’ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva se rend aujourd’hui à Cuba pour participer à un documentaire sur l’Amérique latine réalisé par le cinéaste nord-américain Oliver Stone, deux fois lauréat d’un Oscar.

Ce sera le troisième voyage international du fondateur du Parti des travailleurs depuis sa sortie de prison le 8 novembre 2019, après avoir été condamné pour des actes de corruption présumés. Il s’est rendu au Vatican en février, lorsqu’il a rencontré le pape François, et en Europe en mars.

Récemment, les avocats de l’ancien dirigeant ouvrier ont envoyé une lettre pour informer la 13e chambre du Tribunal pénal fédéral de la ville méridionale de Curitiba de son voyage à l´étranger.

Condamné deux fois en deuxième instance et dans le cadre d’autres procédures en cours, l’ancien dirigeant ouvrier n’est pas légalement empêché de voyager. Toutefois, la communication à la justice est courante pour les défendeurs.

Selon le document de l’équipe juridique, Lula retournera au Brésil le 20 janvier 2021.

La défense de l’ancien mandataire a précisé dans la lettre que son voyage à Cuba ne l’empêchera pas d’assister à tout acte judiciaire exigeant sa présence.

"Comme cela a été le cas tout au long de la procédure, le requérant (Lula) indique clairement qu’il ne manquera pas d’assister à un acte judiciaire pour lequel sa présence soit obligatoire", ont écrit les avocats.

Au début de l’année, l’ex-mandataire a remercié les professionnels cubains qui ont participé au programme Mas Médicos du Brésil et l’aide de Cuba à d’autres peuples du monde par sa médecine.

Ce serait bien si nous avions, comme Cuba, des médecins pour exporter vers d’autres pays!, a déclaré Lula dans une lettre adressée au peuple cubain, suite à la cessation de la participation de l´île à l’initiative créée durant le gouvernement de Dilma Rousseff (2011-2016).

" Bien mieux que les pays riches qui exportent des soldats et lancent des bombes dans les communautés pauvres. Cuba exporte la vie, l’affection, la santé", a-t-il souligné.

Dans sa lettre, l’ancien Président a assuré que les liens de fraternité entre les peuples du Brésil et de Cuba sont beaucoup plus forts que la haine irrationnelle de certains représentants des élites.

peo/car/ocs