Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Russie déplore la décision du TAS contre ses sportifs

Moscou, 19 décembre (Prensa Latina) Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déploré hier une récente décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) contre cette nation et l’a qualifiée de pas très négatif, a indiqué la télévision de la capitale.

Le TAS a décidé avant-hier d’interdire jusqu’au 16 décembre 2022 la participation des sportifs russes aux championnats du monde, Jeux olympiques et Jeux paralympiques sous drapeau national, ce qui les oblige à se présenter comme des athlètes neutres.

Les hauts fonctionnaires russes dans le domaine du sport ne seront pas non plus en mesure d’assister aux manifestations de ce niveau durant la même période. En outre, il est interdit à la Russie d’accueillir ou d’aspirer à participer à des compétitions sportives telles que celles mentionnées ci-dessus pendant deux ans.

La décision unanime du barreau du TAS précise également que les sportifs russes peuvent porter le symbole de la Russie, mais celui-ci doit être de la même taille que l’inscription en anglais de "sportif neutre".

La décision du TAS était une réponse à un appel interjeté devant cet organe par l’Agence russe antidopage (Rusada) contre un verdict de l’Agence mondiale antidopage (WADA) qui demandait la suspension pour quatre ans des compétitions des sportifs russes.

Rusada devra en outre verser à la WADA des indemnités de 1,27 million de dollars, équivalant à des dépenses engagées par cette entité internationale dans le cadre d´enquêtes sur la Russie.

La nouvelle accusation contre ce pays de la WADA, qui considérait la Rusada comme une entité ne relevant pas des paramètres du Code mondial antidopage, reposait sur l’incapacité de cette dernière entité russe à fournir des données "véridiques" du Laboratoire russe antidopage.

Les médias russes rappellent que préalablement, la Rusada a satisfait à d’autres exigences découlant d’un autre processus, par lequel la Russie était accusée de pratiquer, de manière massive et planifiée, le dopage parmi ses athlètes.

peo/jcm/to