Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Chine criminalise le dopage et le sanctionnera d’emprisonnement

Beijing, 28 décembre (Prensa Latina) L’Assemblée Populaire Nationale de Chine (Parlement) a formellement érigé en délit le dopage et a approuvé l’imposition d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans aux auteurs de ce délit, a rapporté hier la presse locale.

Selon l’agence Xinhua, les législateurs ont amendé un article sur le sujet et ont ainsi pris la mesure la plus sévère dans l’histoire du pays contre cette pratique.

La justice sanctionnera d’une peine d’emprisonnement quiconque tente, incite, induit en erreur ou oblige un athlète à utiliser des substances interdites, que ce soit dans le cadre de compétitions nationales ou internationales.

Une sentence similaire est prévue pour les sportifs impliqués dans l’infraction.

Ces dernières années, la Chine a pris plusieurs mesures pour éradiquer le dopage et promouvoir le développement propre du sport.

Elle a d’abord adopté en 2004 une réglementation prévoyant des amendes, des interdictions et des sanctions administratives, puis, en 2019, la Cour populaire suprême, la plus haute instance judiciaire, a annoncé des interprétations pour poursuivre des affaires de dopage.

peo/ga/ymr