Agence de Presse de l'Amérique Latine

La glace la plus ancienne et la plus épaisse du monde risque de fondre

Ottawa, 8 janvier (Prensa Latina) La glace la plus épaisse du monde, au nord du Groenland et dans l’Arctique canadien, risque aujourd’hui de fondre et de flotter vers le sud, rapporte un article de Nature Communications.

Cette glace de mer, qui couvre des centaines de milliers de kilomètres carrés d’océan, et qui a perduré y compris pendant les étés les plus chauds, perd de la masse deux fois plus vite que tout l’Arctique, rapportent des chercheurs de l’Université de Toronto Mississauga au Canada.

En outre, ce terrain est très ancien et peut ne pas être aussi stable que prévu, ce qui créerait un 'déficit de masse gelée et accélérerait la disparition de la dénommée dernière zone de glace', a signalé le professeur de cette institution Kent Moore.

Pour parvenir à ces conclusions, l’équipe de Moore a étudié, à l’aide de données satellitaires, les arcs de glace qui se forment le long du détroit de Nares, un canal de 40 kilomètres de large et de 600 kilomètres de long reliant le Groenland à l’île d’Ellesmere depuis l’Océan Arctique jusqu’à la baie de Baffin.

Ils ont ainsi observé des tendances déjà découvertes lors de recherches antérieures et qui indiquaient de plus en plus un mouvement de la glace dans cette zone.

Les arcs de glace ne se forment qu’une partie de l’année et une fois brisés au printemps, ils se déplacent plus librement dans le détroit de Nares, mais ce déplacement se produit beaucoup plus tôt que dans le passé, ont déclaré les experts.

L’espoir est que cette région persistera au milieu de ce siècle ou même plus pour pouvoir refroidir la planète et que la glace recommence à croître.

peo/mem/cdg