Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des organisations éthiopiennes rejettent le rapport d´un bureau de l’ONU

Addis-Abeba, 12 jan (Prensa Latina) Des organisations éthiopiennes établies en Europe ont rejeté une communication du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH) sur la situation dans le nord de l’Éthiopie.

Selon une communication officielle, les associations 'ont exprimé leur consternation, tristesse et déception suite à un communiqué de presse de Michelle Bachelet', Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, sur les événements survenus dans l’État régional du Tigré.

Il est triste et regrettable de lire des affirmations avec des allégations non vérifiées, des témoignages personnels sans preuves vérifiables, ainsi que des éléments partiaux, ont-ils déclaré par le biais d´une lettre adressée à ce bureau de l´ONU basé à Genève, Suisse.

Il y est délibérément omis de mentionner le régime ethno-nationaliste et oppressif du Front de libération populaire du Tigré (TPLF) qui a gouverné l’Éthiopie de 1991 à 2018 en commettant de graves violations des droits de l’Homme, ce qui sape clairement la crédibilité de la Haute Commission, ont-ils affirmé.

En outre, ajoute la lettre, ce rapport ignora l’atroce massacre du 9 novembre 2020 à Mai Kadra, qui équivaut à des crimes contre l’humanité commis par la police de l’administration locale du TPLF (pour ses sigles en anglais) et les milices sur place.

Les associations notent en outre que le HCDH a ignoré la tentative dudit Front d’internationaliser le conflit en lançant plusieurs roquettes sur le territoire érythréen, ainsi que son intention d’attaquer les villes historiques et densément peuplées de Gondar et Bahir-Dar.

Ces faits, et d’autres, ont fait l’objet d’une enquête de la part de plusieurs groupes indépendants, ont-ils affirmé, tout en demandant aux États membres du Conseil des droits de l’Homme de prendre des mesures pour remédier aux préjugés et à la propagation des allégations non vérifiées figurant dans le rapport.

peo/jcm/raj