Agence de Presse de l'Amérique Latine

La responsabilité individuelle pour freiner la Covid-19 dans la capitale de Cuba

La Havane, 14 janvier (Prensa Latina) Les autorités de cette capitale ont souligné aujourd’hui que la responsabilité individuelle et collective est le principal outil pour freiner une nouvelle vague de la Covid-19 qui provoque ici des chiffres records d’incidence de la maladie.

Le gouverneur de La Havane, Reinaldo Garcia, a souligné que cette province a de l’expérience dans la lutte contre la maladie et a exhorté à respecter de manière stricte les nouvelles mesures appliquées dans le cadre de la phase de transmission autochtone limitée décrétée pour la capitale.

Lors d’une allocution télévisée, le titulaire a indiqué que la capitale maintient 592 contrôles de foyers épidémiologiques, de sorte que La Havane montre l’un des scénarios épidémiologiques les plus complexes du pays, avec Guantanamo, Santiago de Cuba et Matanzas.

Selon les sources officielles, au cours des dernières 24 heures, la capitale a rapporté 175 cas des 505 confirmés dans tout le pays.

'Cette situation s’est produite à partir de l’augmentation des cas associés à des entrées de voyageurs en décembre dernier et en raison des activités réalisées dans le cadre de la fin de l’année', a assuré le gouverneur.

Parmi les mesures prises par La Havane pour réduire le taux élevé d’incidence, on peut citer la suspension de l’année scolaire en classe, l’élimination des activités récréatives, l’arrêt des transports publics à 21 heures du soir et la promotion du travail à distance ou du télétravail.

En outre, Garcia a souligné l’importance de mener avec rigueur l’enquête quotidienne active de la part des professionnels de la santé publique dans les quartiers.

'Les 14 points d’accès à la ville sont fermés et le transport interprovincial est suspendu', a-t-il déclaré.

Selon le dirigeant, les frontières restent ouvertes et les aéroports maintiennent leurs activités de sorte que le tourisme national et étranger est autorisé à l’intérieur de la ville.

'Il est nécessaire d’exiger le respect des protocoles établis et les autorités infligeront des amendes ou des avertissements à ceux qui violent les mesures d´hygiène et sanitaires', a-t-il souligné.

En ce qui concerne l’année scolaire dans les 15 communes de la capitale, ainsi que dans les autres territoires en phase de transmission autochtone limitée, le vice-ministre de l’Éducation, Eugenio González, a réitéré aujourd’hui des détails sur les classes télévisées.

Comme prévu, les activités éducatives à distance commenceront le mercredi 20 janvier sur deux chaînes de télévision cubaines.

De l’avis du titulaire, la suspension de l’année scolaire en classe est une mesure préventive, car aucune des écoles du pays ne signale de foyer épidémiologique.

Cuba a effectué ces dernières 24 heures 14.579 tests PCR en temps réel, dont 505 tests ont été positifs et il y a eu deux morts à déplorer.

peo/mem/idm