Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’ONU présente en Équateur une campagne pour l’éducation accessible et permanente

Quito, 14 janvier (Prensa Latina) Plusieurs agences de l’Organisation des Nations Unies (ONU) ont présenté aujourd’hui en Équateur un programme pour promouvoir l’accessibilité et la qualité de l’enseignement au milieu de l’urgence sanitaire par la Covid-19.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) lancent la campagne 'L´éducation est la voie', conjointement au Ministère de l’Éducation et l’organisation Education cannot Wait.

Selon les promoteurs, l’objectif central est d’orienter les élèves, les familles, les enseignants et le personnel scolaire avec des informations sur le Plan de continuité éducative 'Ensemble nous apprenons et nous prenons soin de nous', mis en œuvre par le Ministère de l’Éducation, les ressources disponibles pour l’apprentissage sur les différentes plateformes et les facilités offertes par le système éducatif.

Lors d’une conférence de presse virtuelle, la coordinatrice résidente du système des Nations Unies en Équateur, Lena Savelli, a précisé que plus de 480 mille étudiants de ce pays d’Amérique du Sud ne reçoivent pas régulièrement de cours, malgré les différentes modalités appliquées pendant la pandémie avec des supports à la télévision, la radio et sur internet.

Notant les problèmes liés à la suspension de l’enseignement en face à face, elle a estimé nécessaire de mettre en place un plan axé principalement sur les élèves issus de familles à faible revenu ou vulnérables (handicapés, en situation de pauvreté, réfugiés, migrants et filles).

Pour sa part, Giovanni Bassu, du HCR Ecuador, a souligné que malgré les efforts les barrières sont présentes.

À cet égard, selon le représentant de l’Unicef, Joaquín González, six élèves sur 10 estiment qu’ils apprennent moins dans le cadre de cours en ligne.

La ministre de l’Éducation, Montserrat Creamer, a profité de la présentation pour remercier les organismes internationaux impliqués dans cette initiative de leur aide et a souligné que de nombreux défis restaient à relever.

peo/msm/scm